La femme noire dans les clips Antillais

par Lau Zed  -  2 Décembre 2016, 22:20  -  #11-Identité Noire

La femme noire dans les clips Antillais

Bonsoir à tous,

Pour inaugurer cette nouvelle catégorie, Identité Noire, la onzième déjà, je souhaitais parler d'un sujet qui m'interpelle.

Je ne pense pas être la seule à m'interroger à ce sujet.

Nous sommes en 2016, fin d'année quand même, et je trouve que la femme noire est quasi inexistante, des clips d'artistes masculins de chez nous (Martinique, Guadeloupe).

Pourtant les femmes noires (et non métisses, blanches ou autres que noires) représentent la majorité des femmes des Antilles Françaises, pourquoi nous ne les voyons pas dans les clips des musiques de chez nous (artistes masculins).

Pour moi c'est presque un miracle, quand une femme noire est l'héroïne/personnage principal, dans les clips actuels.

Et alors, une femme noire aux cheveux naturels, c'est rare à un point...

Mais pourtant, dans quelques clips sortis dernièrement, les choses semblent évoluer, dans le bon sens.

Et je remercie ces artistes pour cette prise de conscience, pour ces choix :

Stone J, An nou ay

Admiral T, My queen

Erik PEDURAND, Elle donne

Jean-Marie RAGALD, Tou sa ou lé

En effet, la musique, et les clips qui en découlent, sont écoutés et visualisés par bon nombre d'antillais.

On fait passer beaucoup de messages par leur intermédiaire.

A un moment où l'amour de soi, de sa négritude, de ses cheveux crépus, prennent de l'ampleur, les artistes masculins antillais (Guadeloupe et Martinique) devraient être les premiers à valoriser toutes les femmes de nos pays. Et non pas une catégorie en particulier qui apparaît dans une grande majorité des clips.

Ce sont des commentaires que j'ai déjà vu, sous un nombre impressionnant de clips de chez nous, et que je partage.

Je saisis donc ici l'occasion de le redire, les femmes noires et avec leurs cheveux naturels, sont belles (il suffit de voir les clips que j'ai cité plus haut), donc n'ayez pas peur de les valoriser.

Et vous mes lecteurs Antillais, ou amoureux de la musique antillaise, qu'en pensez-vous ?

Laissez moi vos avis en commentaires.

Plein de bisous et à très vite.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Marjolaine 11/12/2016 10:22

Aaaaahhhh ! Je fais le même constat que toi, encore dans le zouk tu peux voir des femmes noires mais dans les clips de dancehall zéro ! Alors je préfère m'imaginer que c'est parce que ces artistes ont trop de respect pour ces femmes et préfèrent les garder secrètement pour eux... bref! Je ne comprends pas cette "mise à l'écart " des femmes noires de chez nous et j'aimerais bien que qq1 m'explique :/ à chaque fois je regarde les clips en mode révoltée mais comme je me révolte contre le vent je me dis que ça ne sert à rien. En tout cas très bon thème d'article ;)

Lau Zed 11/12/2016 10:38

Je me disais bien que ce constat était largement partagé, mais comme on ne dit rien, cette situation continue. Nous sommes parfois bien bête de rester des consommatrices silencieuses.
On aime la musique, danser sur cette musique, aller aux concerts, mais nous ne sommes jamais représentées.
Il y a quand même un sacré problème.
En tout cas merci de m'avoir donné ton avis sur ce sujet.

LEMIRE Nadine 11/12/2016 01:23

Je suis tout à fait d'accord avec toi!! Je rouspète souvent lorsque je regarde les clips. Je vois trop souvent des métisses ou autres. Je ne suis pas raciste mais si nous ne valorisons pas la Négresse, qui le fera?

Lau Zed 11/12/2016 10:29

Nous sommes nombreuses à le constater, mais trop peu nombreuses à le dire haut et fort malheureusement.
Merci pour ton avis là-dessus Nadine.