BANLIEUSARDS

par Lau Zed  -  1 Novembre 2019, 16:20  -  #11-Identité Noire, #15-A Voir

BANLIEUSARDS

BANLIEUSARDS, film de Kery JAMES et LeÏla SY, sorti au mois d'octobre 2019.

 

Personnages Principaux :

 

Jammeh DIANGANA : Soulaymaan

Bakary DIOMBERA : Noumouké

Kery JAMES : Demba

 

 

 

J'ai regardé ce film à 2 reprises avant d'écrire mon article, pour être sure de ne rien oublier.

 

J'ai été vraiment ravie de trouver sur Netflix un film écrit, réalisé et également joué par un acteur noir en France.

 

Mais pour être sincère on retrouve le film "type cité", le trafic de drogue, la violence, les difficultés familiales, les soucis à l'école, la violence policière, le dénigrement entre noirs etc.

 

C'est la réalité de la vie de la cité, donc difficile d'y échapper. 

 

 

Le rayon de soleil du film est Soulaymaan, le frère qui comprend que la cité n'est pas une fin en soi, pas une limite à la réussite, pas une finalité en terme de carrière.

Celui qui nous demande de nous émanciper et de nous responsabiliser plutôt que de nous victimiser en ce qui concerne la situation des banlieues françaises. 

Celui qui comprend qu'il faut respecter les anciens, la famille, savoir rêver, souffrir et se relever. 

 

 

Les deux autres frères du film sont l'exemple à ne pas suivre, ceux qui sombrent vers la facilité, le mauvais entourage, les mauvais choix, mauvaises décisions, les mauvais conseils.

 

Pourtant on s'attache à ces 3 frères, différents mais unis, aimants. Chacun a son histoire, sa façon de survivre.

 

 

Le meilleur moment du film est le concours d'éloquence, un moment extraordinaire, de haute volée.

Impossible de départager les concurrents.

Regarder ce film doit permettre d'ouvrir les yeux mais également ses ailes.

 

 

 

Le reproche principal que je fais au film est exactement le reproche que je faisais dans cet article ICI. 

 

 

Comment un film peut-il être écrit et réalisé par un noir, mais pourtant contenir un seul et unique personnage noir féminin principal ?

 

 

On retrouve ce phénomène dans les clips des artistes masculins noirs mais également dans les films maintenant.

Les hommes noirs en France ne considèrent que leur mère noire.

Les soeurs, les cousines, les voisines, je ne parle même pas de la possibilité de leurs filles noires, n'existent pas.

Nous femmes noires somment invisibles pour nos frères noirs.

Un film entier avec une seule femme noire, alors que dans le film il est question de deux soeurs aînées, on ne les voit pas, on ne les entend pas, même dans les moments les plus durs du film.

 

Les 3 frères ont des copines, aucune n'est noire.

 

 Il y a des rôles comme celui de la femme de l'aide à la scolarité, du président du jury du concours, du snack, du proviseur, bref, il y avait vraiment pas mal de possibilité pour intégrer des actrices noires.

 

C'est une profonde tristesse pour moi de devoir constater jour après jour cette mise à l'écart, et c'est bien dommage.

BANLIEUSARDS
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :