La Haine que l'on se porte

par Lau Zed  -  6 Janvier 2019, 20:52  -  #1-Mode grande taille, #4-Beauté du visage, #2-Cheveux, #gris, #robe

L'idée de cet article m'est venue juste avant une séance de sport.

Je prends régulièrement des photos qui me permettent de voir mon évolution (vous savez l'évolution qui prend du temps sur la balance, ou au niveau des centimètres).

Je trouve que c'est avec les photos ou les sensations dans les vêtements que j'apprécie le plus rapidement ma perte de poids.

C'est aussi avec ces photos que je vois les parties de mon corps que j'aime le plus et celles que j'aime le moins.

 

 

On est tous pareils, il y a des choses qu'on aime bien et d'autres qu'on souhaiterait changer d'un claquement de doigts.

J'ai toujours aimé mes cheveux, et je dois dire que mes cheveux me rendent bien cet amour, c'est pareil avec mes jambes.

 

Que mes cheveux soient longs ou courts, que mes jambes soutiennent 126 kilos ou beaucoup moins, ce sont les parties de mon corps que j'aime le plus.

 

Par contre depuis déjà 20 ans, la partie de mon corps que je déteste le plus est mon ventre.

 

Le ventre (notre second cerveau), est souvent le siège de nos traumatismes, de nos peurs, incertitudes, mauvaise hygiène de vie, de nos maladies (comme l'endométriose pour moi).

 

Cette partie de mon corps n'a fait que s'aggraver avec le temps et les soucis de santé.

Et quand on a vécu la moitié de sa vie avec un ventre plat, accepter de vivre avec une triple bouée est plutôt rude.

 

 

Je reviens donc à la base de ma réflexion, pendant la séance de sport qui a suivit la prise des photos ce jour là, je me suis dit :

 

Est-ce que les parties de ton corps que tu aimes le plus évoluent bien parce que tu les aimes ?

 

Ou alors c'est parce que tu les trouves bien que tu les aimes ?

 

N'ayant pas la réponse à ces deux questions, j'ai décidé de tenter une expérience.

 

Me mettre tout simplement à aimer de façon similaire les parties de mon corps que je déteste et les parties de mon corps que je préfère.

 

Dans quelques temps je pourrai évaluer si c'est l'une ou l'autre des deux premières interrogations qui est la bonne piste.

 

 

Ces pensées plutôt narcissiques vous me direz, sont très importantes dans le chemin vers l'acceptation de soi, la bienveillance envers soi-même.

 

Car on acceptera plus facilement les défauts de quelqu'un qu'on aime (quelqu'un d'extérieur à soi) que ses propres défauts.

C'est quand même étrange à bien y réfléchir.

 

Il faudrait arriver à se plaire à soi-même, s'accepter en entier avant d'aimer l'autre, car cet amour serait plus sain, et on dépendrait moins de l'amour de l'autre pour sa propre personne.

 

Je ne vous apprend rien des risques que cela comporte, de dépendre de l'avis, de l'amour de l'autre sur sa propre personne, en cas d'abandon, de rupture, c'est la catastrophe assurée.

Et même sans aller dans l'optique d'une rupture, c'est passer son temps à chercher à plaire à l'autre, parfois sans succès.

 

On avance plus sereinement dans la vie quand on s'aime et qu'on est rempli d'assurance.

 

On n'a pas à être jaloux des autres, de ce qu'ils sont ou dégagent.

Si quelque chose ne nous convient pas sur notre corps, il faut juste se poser les bonnes questions.

Est-ce que je peux améliorer, si oui comment (sport, maquillage, accessoires, types de vêtements, etc.).

Je ne peux pas améliorer, donc j'apprends à aimer cette zone qui m'embête (les mêmes moyens que plus haut restent valables).

 

Arrêtons de suite de se porter de la Haine, cette haine qu'on ne porte pas aux autres, mais qui pour nous-mêmes s'installe progressivement.

Aimons-nous tout simplement, et faisons ce qu'il faut pour y arriver plus facilement.

 

 

Sur ces photos, je porte un manteau noir, un boléro à manches 3/4 noir, une robe grise sans manches (déjà vue ICI) JACQUELINE RIU, une grosse ceinture noire à détails argentés, des collants épais noirs WELL, des boots grises XTI (déjà vues ICI) et un sac noir LANCASTER.

Pour le maquillage j'ai fait assez simple avec ce sublime rouge à lèvres ALL TIGERS que je vous ai présenté ICI.

Pour la coiffure c'est un AFRO.

 

 

La Haine que l'on se porte
La Haine que l'on se porte
La Haine que l'on se porte
La Haine que l'on se porte
La Haine que l'on se porte
La Haine que l'on se porte
La Haine que l'on se porte
La Haine que l'on se porte
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :