Sport en salle : Semaines 35 à 38 et la PERSEVERANCE

par Lau Zed  -  24 Novembre 2018, 12:36  -  #5-Bien-etre, #sport, #sport en salle

Les semaines 35 à 38 sont à cheval sur les mois d'octobre et de novembre.

On rentre dans des températures plus que fraîches, surtout le matin.

La nuit dure plus longtemps, les jours sont plus courts.

Serait-ce le moment où on commence à galérer pour se motiver à aller à la salle ?

Je vous donne mon avis en fin d'article.

En attendant je vous partage les exercices que j'ai effectués à la maison en cette fin du mois d'octobre :

 

Semaine 35 : Du 28 octobre au 3 novembre

 

Dimanche 28 octobre

Anneau de Yoga / Ring Pilates

Pectoraux et Triceps, 30 mouvements

 

Gainage

30 secondes

 

Lundi 29 octobre

Anneau de Yoga / Ring Pilates

Cuisses, 40 mouvements

 

Gainage

30 secondes

 

Mardi 30 octobre

Anneau de Yoga / Ring Pilates

Pectoraux et Triceps, 50 mouvements

 

Gainage

30 secondes

 

Mercredi 31 octobre

Anneau de Yoga / Ring Pilates

Bassin, 50 mouvements

 

Gainage

30 secondes

 

Novembre : J'ai arrêté le sport à la maison, car le sport en salle a puisé à fond dans mes réserves, donc plus de force pour le sport supplémentaire.

 

 

Résultats :

Pas de perte de poids, ni de centimètres.

 

 

 

Semaine 36 : Du 4 au 10 novembre

Reprise de bons résultats en terme de perte de centimètres.

 

Résultats :

- 0,5 cm Taille Soutien Gorge (- 11,5 cm au total)

- 0,5 cm Taille (- 7,5 cm au total)

- 3 cm Haut de Cuisse (-10 cm au total)

- 0,5 cm Genoux (- 8 cm au total)

 

 

 

Semaine 37 : Du 11 au 17 novembre

Bons résultats en terme de perte de centimètres et de poids.

 

Résultats :

- 1 kg (- 13 kg au total depuis la reprise du sport en salle)

- 1 cm Taille Soutien Gorge (- 12,5 cm au total)

- 0,5 cm Genoux (- 8,5 cm au total)

 

 

 

 

Semaine 38 : Du 18 au 24 novembre

Bons résultats en terme de perte de centimètres et de poids.

 

Résultats :

- 1 kg (- 14 kg au total depuis la reprise du sport en salle, - 20 kg depuis le début de ma perte de poids en mai 2017)

- 0,5 cm Mollets (- 3 cm au total)

 

 

 

 

Ressenti et PERSÉVÉRANCE :

 

En début d'article, je vous parlais de la saison, un facteur important en terme de motivation.

En plein milieu de l'automne, la nuit qui tombe tôt, les températures fraîches peuvent démotiver.

De plus, en ayant pris un coach qui me pousse dans mes retranchements, j'ai été obligée d'arrêter le sport à la maison, car je n'en avais plus la force.

J'ai eu peur de perdre ma motivation à ce moment là, j'avais l'impression que plus je faisais de sport, et plus je perdrais mes kilos en trop, plus je deviendrais une vraie sportive.

En réalité, si j'avais continué de la sorte, je me serais épuisée, surement blessée à un moment donné, et je n'aurais pas pu effectuer correctement les exercices proposés par mon coach.

Heureusement, je suis têtue mais pas stupide, je suis très à l'écoute de mon corps depuis le début de cette aventure.

Quand j'ai ressenti le manque d'énergie, j'ai décidé d'arrêter le sport superflu (celui à la maison).

 

 

J'ai eu des moments difficiles en ce mois de novembre, des moments où cette saison m'a perturbée, et puis je me suis dit, en été tu as trop chaud, là il fait froid et nuit noire mais c'est plus agréable pour transpirer de ouf.

Met toi une playlist qui défonce et en avant toute.

Et bien croyez moi ou pas, mais cela a fonctionné.

 

J'ai eu d'autres moments difficiles, surtout face à des exercices donnés par mon coach, qui semblaient faciles au moment de la présentation et avec lui pour me motiver, et puis une fois seule j'ai galéré.

Je me suis dit, tu as réussi à faire du sport pendant 7 mois seule, tu as fais des challenges qui n'étaient pas faciles non plus, le début est toujours difficile, mais c'est à force de forger qu'on devient forgeron non ?

Croyez moi ou pas une fois de plus, mais ça fonctionne également.

 

La dernière difficulté rencontrée a été au niveau de mes résultats.

Je pensais qu'avec tous les efforts déployés, et l'aide de mon coach, j'aurais perdu beaucoup plus de kilos, même si mon but est d'y aller lentement quand même.

J'ai été surprise de la lenteur des choses par rapport à ma perte de poids et de centimètres toute seule.

J'en ai discuté avec mon coach qui m'a expliqué qu'en réalité j'avais perdu beaucoup plus de poids que je ne le pensais (en gras bien sûr), mais que dans la même période je m'étais beaucoup musclée.

Et oui, sans lui j'aurais pensé que mon corps répondait avec plus de difficulté qu'au début face à mes efforts.

On n'y pense jamais, mais en faisant du sport, et surtout de la muscu, on se muscle forcement, et le muscle pèse lourd.

Donc j'ai perdu autant sinon plus de gras pendant cette période que dans la durée de mon sport toute seule, mais je me suis autant musclée, donc la perte de poids se retrouve limitée sur la balance.

C'est à ce moment, que j'ai commencé à me peser avec une balance impédancemètre, qui me permet de voir le pourcentage de masse grasse, maigre et des os (à ma grande surprise mon pourcentage de muscle est plus élevé que mon pourcentage de graisse, j'aurais bien voulu avoir cette machine dès le début du sport pour voir l'évolution).

 

 

 

 

C'est là que je vous amène vers le sujet du jour, à savoir la persévérance.

Ma définition de la persévérance, c'est le fait de ne rien lâcher, à aucun moment.

Quand tout va bien et que tout se déroule comme sur des roulettes, mais aussi quand tout va mal, que les choses ne se déroulent pas du tout comme vous auriez voulu, ou encore quand les choses stagnent, quand vous avez l'impression de faire du surplace.

 

A la fin de la semaine 38, j'étais à une perte de 14 kilos depuis ma reprise du sport en salle, certaines personnes vont perdre ce poids là en seulement un mois, ou deux, ou trois.

Moi j'ai mis 9 mois.

Mais avant de commencer le sport en salle, j'avais déjà perdu 6 kilos depuis le début de ma prise de conscience en mai 2017.

Cela représente donc 20 kilos de perdus.

En réfléchissant à tout cela, je me suis dit, 20 kilos c'est quand même pas mal.

Cela faisait 4 ans que je n'avais pas pesé ce poids.

 

 

C'est une démarche à effectuer quand les choses stagnent pour vous.

Se poser, réfléchir aux choses accomplies.

Car en regardant toujours vers les objectifs restants on peut vite se décourager.

 

Je ne peux que conseiller ce qui fonctionne pour moi (pour le moment en tout cas), PERSÉVÉREZ dans ce que vous entreprenez, ne lâchez pas à la première difficulté, ni face à 100 difficultés (encore une fois si ce que vous entreprenez est bon pour vous et ne fait pas de mal aux autres).

Tous ceux qui ont réussi ont persévéré, à part ceux qui ont eu de la chance au premier coup (ce qui est rare).

 

Cette 38ème semaine de sport marque la réussite de mon premier objectif de perte de poids, perdre 20 kilos.

 

Semaine 35

Semaine 35

Semaine 35

Semaine 35

Semaine 35

Semaine 35

Semaine 35

Semaine 35

Semaine 36

Semaine 36

Semaine 36

Semaine 36

Semaine 36

Semaine 36

Semaine 36

Semaine 36

Semaine 37

Semaine 37

Semaine 37

Semaine 37

Semaine 37

Semaine 37

Semaine 37

Semaine 37

Semaine 38

Semaine 38

Semaine 38

Semaine 38

Semaine 38

Semaine 38

Semaine 38

Semaine 38

Objectif 1 perte de poids atteint

Objectif 1 perte de poids atteint

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :